EnglishFrench

Les règles pour une campagne emailing réussie

Les règles pour une campagne emailing réussie sont simples. Touchant directement la cible, la campagne permet d’augmenter de manière considérable les visites d’un site internet et de conclure plus de ventes. Aujourd’hui, elle compte encore parmi les stratégies du webmarketing les plus performantes, c’est donc un levier marketing puissant quand elle est réalisée dans les règles de l’art.

 

La campagne emailing : qu’est-ce que c’est ?

Comme l’indique son nom, c’est l’envoi d’e-mails à un certain nombre de contacts, qui sont généralement des prospects ou des clients. En effet, la campagne emailing est utilisée pour :

  • Faire de la prospection ;

  • Fidéliser la clientèle ;

  • Informer la cible ;

  • Promouvoir des produits ou des services.

 

Aussi, elle peut par exemple contenir :

  • Un storytelling ;

  • Des offres promotionnelles ;

  • Des témoignages clients ;

  • Des concours.

Les grands avantages de l’email marketing 

L’email marketing constitue une solution intéressante pour diffuser du contenu ciblé. Dans tous les cas, il permet à une entreprise de tisser ou maintenir un lien de qualité avec son audience. Les principaux objectifs de la campagne sont d’augmenter son chiffre d’affaires et d’améliorer son image de marque.

En plus d’être simple à mettre en place, elle ne requiert pas un investissement important, car en cas de dysfonctionnement, le responsable de l’opération peut y apporter facilement des modifications.

Quels outils utiliser pour programmer la campagne ?

Des logiciels facilitent grandement la tâche. Parmi les outils de gestion d’emailing les plus intéressants, on distingue :

Surtout adapté aux petites entreprises, le logiciel Sendinblue est apprécié pour sa souplesse et sa flexibilité. Il est accessible dès 19 euros. Pour accéder à la version Premium, les utilisateurs doivent par ailleurs prévoir entre 49 euros et 399 euros. Le prix dépend notamment du nombre d’envois d’e-mails prévu par mois. 

Pour Mailchimp, le tarif varie suivant le nombre de contacts intégrés. La formule Essentiels, qui propose les fonctionnalités de base d’un outil de gestion d’emailing, est accessible dès 8,57 euros. Pour profiter d’un créateur de parcours client, l’utilisateur peut souscrire l’abonnement Standard à partir de 12,86 euros. Par ailleurs, il doit prévoir au moins 256,52 euros pour accéder aux tests multivariés de la version Premium. 

 

Les règles pour une campagne emailing réussie

Le lancement d’une campagne emailing commence par la :

  • Création de contenus ;

  • Programmation de l’envoi des e-mails ;

  • Réalisation de tests ;

    Cette règle est indispensable à la réussite d’une campagne emailing.

    Pour ce faire, il existe de nombreux outils permettant de garantir cette dite réussite, parmi eux, Spam Checker.

    Spam Checker est un outil permettant de vérifier l’adresse e-mail à l’aide du filtre anti-spam, SpamAssassin. 

    Cependant, il vérifie également si Gmail classe l’e-mail comme étant un contenu “spam” et dans quelle boîte de réception l’e-mail est placé par la suite.

    La dernière étape de Spam Checker consiste à vérifier la configuration correcte des entrées SPF et DKIM.

    De ce fait, Spam Checker permet d’effectuer des tests et permet également de garantir la délivrabilité des mails.

  • Segmentation de la liste.

Le responsable de cette action de communication doit effectuer ensuite une analyse de performance et faire le nécessaire pour améliorer cette dernière. Il s’attardera surtout sur les taux de :

  • Clic ;

  • Ouverture ;

  • Rebond ;

  • Désinscription.

Pour une campagne emailing réussie, il est d’abord essentiel d’éviter les e-mails non sollicités. Il est tout aussi important de ne pas en envoyer trop souvent
Il est conseillé de demander à leurs destinataires la fréquence d’envoi qui leur convient pour qu’ils ne se sentent pas non plus négligés. En règle générale, elle doit être adapté à la fois :
  • Au marché ;

  • Aux caractéristiques de la cible.

Pour atteindre une cible qualifiée, il est nécessaire également de bien trier la base de données. En plus d’optimiser les résultats, cette démarche permet en même temps de mieux gérer le budget de communication : c’est une des règles pour une campagne emailing réussie !

D’autre part, il est déconseillé de proposer des formulaires trop longs. Mieux vaut se limiter à trois champs de saisie. Afin de réussir l’emailing marketing, il faut éviter également d’utiliser des adresses électroniques génériques. Se servir d’un compte professionnel augmente les chances d’être lu et promeut indirectement le site internet de l’entreprise.

Bien entendu, chaque e-mail doit être irréprochable, tant sur la forme que le fond. Afin de captiver le client et l’inciter à l’ouvrir, il faudra faire bonne impression en apportant un soin particulier à l’objet du message et au texte d’aperçu parce que ce sont les éléments qu’il verra en premier. 

En créant le contenu, il est impératif d’aller droit de but et de l’inviter à passer à l’action à l’aide de :

  • Boutons clignotants ;

  • Verbes d’action ;

  • Liens incitatifs ;

  • Aguiches.

Dernier conseil : afin que l’e-mail ne soit considéré comme un message indésirable, il est plus judicieux d’ajouter un texte en HTML aux images. Et pour s’améliorer continuellement et adopter une meilleure stratégie à l’avenir, il est toujours préférable d’étudier les statistiques obtenues à partir des outils de gestion d’emailing. 

 

Pour une campagne emailing réussie, contactez les équipes de CONCILIUM !
Recherche
Réseaux-Sociaux
Newsletter