EnglishFrench

RGPD | EP.1 – Les formulaires de collecte d’emails

Depuis quelques mois, le web anticipe l’entrée en vigueur du RGPD et beaucoup de web-marketeurs sont encore dans le doute à l’approche de celle-ci.
Comment le règlement européen sur la protection des données va-t-il affecter vos emailings et leurs formulaires d’inscription ?

Nous expliquons aujourd’hui comment garantir que vos formulaires de collecte d’e-mails sont conformes au RGPD.

Formulaires de collecte d’emails : ce qu’il faut faire pour être conforme au RGPD

Voici les obligations du RGPD quant à la collecte des données (et donc d’adresses e-mail) :

  • Vous devez informer l’utilisateur quant à l’usage qui va être fait de ses données
  • Votre politique de confidentialité doit être accessible par l’utilisateur ou, en son absence, votre règlement ou conditions d’utilisation.
  • Il est préférable d’ajouter certains détails, notamment la possibilité de se désinscrire à tout moment.

Le formulaire comporte bien l’objet de la collecte des données.

Vous avez l’obligation de détailler le formulaire lorsque les données collectées serviront de multiples façons. Il faut expliciter les différents usages, et donner la possibilité à l’utilisateur d’y souscrire indépendamment.

Ne jouez pas au plus malin dans votre usage de cases à cocher. Le RGPD interdit d’induire en erreur le visiteur par des cases pré-cochées, ou par des cases qu’il faut cocher pour refuser d’autoriser la collecte des données.
Les cases de vos formulaires doivent être vides, puisqu’il s’agit d’un « opt-in » (à cocher) pour les utilisateurs, qui doivent effectuer l’action de cocher pour signifier leur consentement.

Que retenir ?

  • L’internaute doit exprimer de façon active son consentement qui est clé (les cases de souscriptions pré-cochées son donc prohibées).
  • L’utilisateur doit pouvoir choisir entre les différents usages que vous comptez faire de ses données

Le temps vous est compté, le RGPD entre en vigueur très prochainement – le 25 Mai.

CONCILIUM vous accompagne en cette période d’évolution juridique. N’hésitez pas à nous contacter.

NDLR : Cet article n’équivaut pas au conseil juridique d’un praticien du droit. Il s’agit de bonnes pratiques mises à votre disposition. Nous disposons d’une offre RGPD avec si nécessaire un conseil juridique offert par un praticien du droit.

Recherche
Réseaux-Sociaux
Newsletter