EnglishFrench

Et si gagner un concours relevait de la stratégie ? Exemplaire

Fonctions publiques, ENA, HEC, d’éloquence, d’écriture, d’art ou encore d’excellence, nous sommes nombreux à être, au cours de notre vie, amenés à participer à des concours.

Tout concours s’anticipe. Il y a tout d’abord la phase d’inscription, puis celle de la préparation. Cette seconde phase s’accompagne de réflexion avec des questionnements, parfois aussi des  doutes. L’objectif d’un concours est d’être la ou le meilleur. Les postulants vont alors adapter leur aptitude et leurs connaissances au concours. En effet, ce dernier n’est qu’un moyen d’obtenir un sésame plus grand : une place en école, un emploi, OU encore une distinction dans les arts.

Et si aujourd’hui, l’hypothèse est uniquement d’être le meilleur avec nos aptitudes actuelles, serait-il possible de trouver un concours qui serait adapté à chacun de nous ? Avec cette idée, je pars du principe que gagner un concours relève de la stratégie. Dans la réalité, il est évident que les aptitudes et l’adaptation au modalités de concours sont  primordiales, mais souvent l’indispensable  stratégie est oubliée.

À travers cet article, vous pourrez obtenir les clés à utiliser afin de vous préparer au mieux à tout type de concours, avec au cœur de la méthode : la stratégie.

Le mindset

Un mindset, c’est un état d’esprit, une façon de voir les choses .

Il sera votre meilleur allié durant votre préparation. Tout d’abord, le plus important est de réfléchir à la question suivante : “pourquoi faire ce concours ?”. Mener cette réflexion peut sembler simpliste mais elle s’avérera essentielle, d’autant plus si votre préparation s’inscrit dans la durée.

En effet, en trouvant la réponse à cette question, vous trouverez votre motivation profonde et alignerez votre mindset pour la victoire. Certes, vos compétences et qualités individuelles seront indispensables durant un concours, mais le mindset sera également un élément capital. C’est lui qui vous apportera la motivation quotidienne, l’envie de réussir et de vous dépasser.

Pour le définir, réfléchissez à votre réelle raison de passer ces concours, chassez les doutes, peurs, blocages de votre esprit et concentrez-vous sur votre progression. Maintenant que vous avez un bon mindset, il est indispensable de savoir comment le mettre à profit. Pour cela, rien de mieux qu’un plan.

 

Le plan

L’absence de plan, de chemin à suivre est ce qui décourage la majorité des personnes se lançant dans un concours. Même si la motivation est présente au début, l’ennemi numéro 1 reste la routine qui fait baisser la détermination au profit d’un sentiment de perte de repères.

Pour éviter cela, il est indispensable de se fixer un plan clair ! Mais comment faire ?

 

    • Quels sont les prérequis à ce concours ?

Trouver la réponse à cette question doit être la première étape de votre réflexion. Faites une liste des différents éléments qu’il vous est indispensable de maîtriser. Pour cela, allez sur le site internet du concours ou bien contactez des anciens participants afin d’en apprendre davantage sur les différentes épreuves et le contenu de chacune d’entre elles. Listez-les toutes pour connaître le concours et son déroulement sur le bout des doigts. De cette façon, vous dresserez une liste des facteurs clés de succès pour ce concours.

 

    • Identifiez vos forces et faiblesses

Cette réflexion vous permettra d’une part de vous rassurer en gardant vos forces en vue. D’autre part, vos faiblesses seront la base de votre plan d’action. Pour les identifier, appuyez-vous sur votre parcours académique, vos compétences ou encore votre vie quotidienne. Essayez d’en dresser une liste complète.

Une fois que vous avez dressé la liste la plus exhaustive possible de vos forces et faiblesses, comparez-la aux prérequis pour réussir le concours. Cela vous permettra d’y voir plus clair quant à ce que vous maîtrisez et ce sur quoi vous aurez besoin de travailler.

Cette phase permet également de mettre en adéquation ces ressources avec vos ambitions. Si 10 heures de préparation sont nécessaires par semaine pour avoir le niveau, et que vous n’avez pas ce temps, il faut peut être envisager de préparer un autre concours, ou de l’envisager l’année suivante.

 

    • Fixez les dates

La sensation de ne pas savoir par quoi commencer peut être difficile à surmonter, pour cela prenez la liste issue de vos forces et faiblesses. Vous avez maintenant des éléments sur lesquels vous devez vous améliorer. Vous allez pouvoir déterminer un nombre d’heure à consacrer à chaque point en fonction de votre degré de connaissance et de facilité. Le mieux est d’attribuer des créneaux horaires et des jours précis à chaque élément.

Pour cela, des outils gratuits peuvent vous aider, comme visme, qui vous permet de générer un emploi du temps en ligne simplement.

 

    • Connaître vos concurrents

Un concours se distingue d’un examen et il est très important de le comprendre. À la différence d’un examen, il n’y a pas de seuil à atteindre pour gagner. Même un 19/20 ne vous permettra pas de remporter le concours si un autre participant obtient 19,1/20.
Ainsi, il peut être utile de vous renseigner sur les autres participants afin d’identifier qui ils sont et mesurer la concurrence. Identifiez les scores moyens obtenus si le concours que vous souhaitez passer donne lieu à une notation est également intéressant.

Cela vous permettra de vous situer durant toute votre période de préparation et de vous adapter.

 

J’espère sincèrement que cet article vous aidera dans votre préparation. Suivez ces conseils un à un, donnez le meilleur de vous-même et votre concours devrait bien se passer.

Recherche
Réseaux-Sociaux
Newsletter