En dix ans, ce petit symbole est devenu le meilleur porte-voix des internautes qui veulent faire passer un message sur les réseaux sociaux. Jusqu’à devenir un outil marketing pour les influenceurs d’Internet et les marques.

C’est un petit symbole que les musiciens connaissent depuis la nuit des temps… Mais qui ne sert plus seulement à relever d’un demi-ton une note sur une partition. Le « # » s’impose désormais partout dans le monde des réseaux sociaux. Comme le signe de ralliement de celles et ceux qui veulent faire entendre leur voix.

Le « hashtag », que l’on utilise avant un mot-clé pour retrouver tous les messages relatifs à une thématique discutée sur des messages Twitter, Pinterest, Instagram ou encore Facebook, a fêté ses dix ans l’an dernier. « C’est un peu l’adresse d’un salon numérique dans lequel on se retrouve pour discuter d’un sujet commun », explique François Saltiel, journaliste et auteur du livre « Le vendeur de thé qui changea le monde avec un hashtag » (Flammarion, 2018, 160 pages). S’il est aujourd’hui, avec le « @ » des adresses mail, l’un des symboles les plus utilisés sur le Web, les premiers mois de sa vie n’auguraient absolument pas un tel succès planétaire.